Rejet des Roms et existence de frontières.

mardi 16 juillet 2013

Dans un entretien à Mediapart, l’anthropologue Michel Agier décrypte la responsabilité des élites dans le processus de « ségrégation » des Roms.

Rien qu’en une semaine, les propos haineux, de Jean-Marie Le Pen à Christian Estrosi, traduisent la volonté de certains responsables politiques de désigner cette population pour la mettre définitivement à l’écart de la société et des droits.
A lire ci-joint.


Documents joints

Rejet des Roms et frontières