Irrintzina ... la fin d’un an et quatre mois de tournage !

mercredi 20 avril 2016
par  M.C.

Notre équipe s’est rendue à Pau début avril pour réaliser les dernières images et les derniers sons de notre documentaire Irrintzina, l’appel pour le climat.
"COP 21 ou MCEDD, il faut choisir ", tel était le slogan des militants d’Action Non Violente Cop21, Alternatiba, 350.org, les Amis de la Terre et de Nation Océan lors du blocage du sommet MCEDD des pétroliers, MCEDD signifiant Marine, Construction & Engineering Deepwater Development. Ce sommet réunissait pendant trois jours 600 pétroliers et sous-traitants qui eux n’avaient pour slogan que "Drill, Baby Drill" et surtout "préservons nos marges", sans jamais aborder la question du climat, et cela quelques mois seulement après la COP 21.
Aujourd’hui, même l’Agence Internationale de l’Energie, qui n’est pas spécialement une ONG environnementale, reconnait que face au changement climatique et à ses conséquences irréversibles pour l’environnement et pour les populations, notamment les plus pauvres, il est nécessaire de laisser 80% des énergies fossiles restantes dans le sol afin d’endiguer la hausse du CO2 et autres gaz à effet de serre qui mène actuellement "sur la base des politiques actuelles ou en cours de mise en place, [a] des températures moyennes [qui] augmenteront vraisemblablement de 3,6 °C à 5,3°C par rapport aux niveaux préindustriels, la majeure partie de cette hausse se produisant au cours de ce siècle.”
Mais cela n’est manifestement pas l’avis des multinationales du pétrole réunies à Pau, berceau du groupe TOTAL.
Merci à toutes les personnes que nous avons filmées de Bayonne, à Tunis, sur les routes de France et d’Europe pour votre confiance et votre patience. Vous avez réchauffé nos coeurs et vous nous avez redonné de l’espoir. Vous avez été "plus chauds, plus chauds, que le climat" et encore une fois nos larmes ont coulées, pas qu’à cause des coups de matraque ou des lacrymo mais face à la force de votre engagement, votre détermination et votre courage. Grâce à vous, nous aussi avons dépassé nos limites et nos peurs, nous avons compris que notre caméra et notre micro étaient aussi des puissants remparts contre les coups de matraques et les violences policières. Ce blocage est aussi une énorme leçon qui nous a démontré la puissance de l’action non violente, message que nous voulons également porter dans ce film.
A présent commence (enfin…) le montage d’Irrintzina, et nous vous solliciterons prochainement pour nous aider à finaliser et diffuser ce film documentaire indépendant.
Un énorme merci à tout.e.s les personnes qui sont venues nous donner un coup de main sur ce tournage épique, notamment à Stéphane Trouille qui n’avait pas froid aux yeux comme on peut le voir dans les images qu’il a tournées pour nous et l’Alter JT ! Un spécial big up aussi à tous les autres média activistes notamment Vincent Verzat et Benjamin Granjon qui ont documenté le blocage !
Par ailleurs, nous rappelons l’appel de Romain Desjonquères avec qui nous avons déjà travaillé pour 0,01 et Bonheur National Brut va composer la musique d’Irrintzina.
Pour ce film, il voudrait expérimenter un nouveau mode d’enregistrement participatif. Son idée est d’envoyer aux musicien.ne.s qui voudraient participer une partition afin qu’elles ou ils s’enregistrent et lui renvoient leur fichier qu’il mixerait dans son studio. Il voudrait tester ce système d’ores et déjà avec quelques musicien.ne.s. Merci de nous contacter si vous êtes intéressé.e.s.

Sandra BLONDEL et Pascal NK1, co-fondateur de fokus 21, média citoyen créateur de liens (qui libèrent on l’espère !)